La Grande Mosquée d'Alger


La plus grande mosquée d'Afrique

Description du projet 

La Grande Mosquée d'Alger ou Djama El Djazair est actuellement considérée comme la plus grande d'Afrique. Auparavant, la troisième plus grande mosquée au monde se trouvait être celle de Casablanca.
La Grande Mosquée d'Alger a été imaginée dans un style architectural mêlant modernité et singularité. Le projet a la vocation de faire de cet édifice, un véritable épicentre religieux, scientifique et culturel. 

Malgré un retard de près de 3 ans, la livraison du projet s'est faite en 2018 grâce à plus de 2 300 personnes ayant travaillé sur sa construction. La Grande mosquée d'Alger est devenue le plus grand monument religion construit par une entreprise chinoise, la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC).


Un projet d'ampleur

Avec sa superficie de 400 000m2, ou l'équivalent de 28 terrains de football, la Grande Mosquée d'Alger devient la 3ème plus grande au monde en termes de superficie. Et ce, juste après celle d'Oman (416 000m2) et du mausolée de l’Imam Reza en Iran (600 000 m²). Ainsi, son immense superficie lui permet d'accueillir jusqu'à 200 000 personnes. Quant à la salle de prière, elle pourrait contenir à elle-seule, jusqu'à 37 000 fidèles.


Ainsi, le complexe Djamaa El Djazaïr est un projet colossal. Sa coupole de 50 mètres de diamètre culmine à une hauteur de près de 70 m et, le minaret qui la surmonte, atteint 265 m de hauteur. De ce fait, une véritable vue panoramique sur les eaux turquoises s'offre aux visiteurs grâce à des ascenseurs panoramiques.


Aux alentours de la mosquée d'Alger, un immense parc permet de flâner. On trouvera également un parking de plus de 4 000 places, une école religieuse et des logements. Mais également des infrastructures telles que bibliothèque  ou centre culturel. Par ailleurs, d'un point de vue environnemental, la Grande mosquée d'Alger a été construite avec l'objectif de réduire son impact environnemental. L'institut est donc équipé de panneaux solaires photovoltaïques. Les piliers de la salle de prière quant à eux possèdent un système de rétention et recyclage des eaux de pluie à la pointe.


De plus, au regard de l'emplacement géographique d'Alger, se trouvant entre 2 plaques tectoniques, l'édifice a été construit dans le strict respect des normes parasismiques. Conséquemment, une structure antisismique sur amortisseurs et isolateurs soutient le bâtiment, selon l'ingénieur Mohamed Lotfi. Le bâtiment serait ainsi capable de résister à un séisme de magnitude 9 sur l'échelle de Richter et pourrait absorber jusqu'à 70% de la force sismique.


Expertise SFS

SFS a su accompagner l'entreprise chinoise CSCEC dans la construction de ce projet si ambitieux. En effet, contacté par l'entreprise chinoise en 2011, nous avons été en mesure de leur fournir des solutions de fixations sûres, techniques et performantes avec nos vis autoperceuses et autotaraudeuses inox SX5, SX14 et TDB S S16. Notre expertise a, entre autres, permis la fixation de bacs supports d'étanchéité de la couverture sur des pannes en béton avec insert métallique.


Les références utilisées

200.000 SX5 S16 5,5 x 31
10.000  SX14 S16 5,5x40
34.000 TDB S S16 6,3x76

Caractéristiques projet 

Lieu
Alger, Algérie

Surface du site
370 000 m²

Hauteur du minaret
265 mètres soit 43 étages

Coût du projet
1.7 milliards d'€

Application 
Couverture

Expertise SFS
Fixation des bacs supports d'étanchéité

Facteurs clés de réussite
Expertise, technicité et fiabilité

La Grande Mosquée d'Alger
La Grande Mosquée d'Alger
La Grande Mosquée d'Alger

Plus de projets

Chargement en cours
Chargement en cours
Close now